8 janvier 2017 Eloise 0Comment

Quand le repas est riche et succulente, le noble breuvage le souligne avec son expression et sa noblesse. Et quand le plat se distingue par sa légèreté et sa fraîcheur, le cru le sublime avec son charme et sa finesse. Pour la succession, le vin de l’année est servi avant le vieux vin, le léger avant le corsé, le doux avant le sec et le blanc avant le rouge. Ainsi, je pense qu’il faut veiller à ce que les plats servis permettent de respecter cet accord vertical. Il faut également limiter le nombre de vins servis pendant un repas. Mais qu’en est-il du vin pétillant ?

Il constitue un parfait breuvage

Le vin pétillant dispose des ses propres qualités qui séduisent bon nombres d’amateurs. Personnellement, je trouve qu’il est facile à déguster, doux, léger et moins exigeant. Il faut toutefois faire la différence entre vin mousseux qui est plus riches en gaz et proche des champagnes et le vin pétillant qui est caractérise par une légère effervescence avec des fines bulles. Le vin pétillant est un excellent breuvage pour des retrouvailles conviviales.

Il concilie les goûts

Le vin pétillant est friand et désaltérant. Ce qui fait que c’est une excellente boisson à siroter pendant des heures en remplacement de la bière ou des cocktails. Il se boit également très fraiche (6°C en apéritif et 8 à 10 °C en accompagnement) et sa teneur en alcool modéré le permet d’être toléré par grand nombre de personnes.

Il s’adapte à toutes les situations

Le vin pétillant est à la fois simple et élégant. C’est l’accompagnement parfait pour un brunch ou une soirée entre amis. Ce type de vin permet aux convives de ne pas changer de boisson de l’apéritif avec amuse-gueules jusqu’au dessert avec de la sucrerie et pâtisserie. Il peut être dégusté aussi bien avec des savoureux plats légers et simplistes comme les pâtes, les risottos, etc.

L’investissement dans le vin est aussi efficace

Certes, vous pouvez acheter du vin pour l’associer à vos divers repas, mais l’investissement est aussi intéressant. Comme c’est le cas pour le monde de l’immobilier, vous pourriez profiter d’une belle plus-value grâce à ce domaine qui nécessite un minimum de connaissances. Pour investir dans le vin, vous devez vous rapprocher d’un expert qui pourra vous épauler au cours de toutes les étapes. Cela vous évite de vous tromper et de commettre des erreurs préjudiciables lors de l’achat.

  • Les professionnels peuvent alors vous aider à choisir, à comprendre l’intérêt d’un tel investissement…
  • Vous aurez également une sélection adaptée à vos besoins et à votre budget puisque toutes les bouteilles ne sont pas affichées au même tarif.
  • Investir dans le vin est alors intéressant puisque les prix ont tendance à augmenter au fil des années de plus de 4 %.
  • Cela vous laisse présager une belle plus-value dans les prochaines années, voire décennies puisque l’apogée est souvent lointain.
  • Il s’agit d’un domaine qui ne connaît pas la crise que ce soit en France ou à l’étranger, il y aura toujours des investisseurs, des vendeurs et des acheteurs.

Que ce soit pour le plaisir ou la réalisation d’une belle plus-value, le monde du vin est une valeur sûre. Toutefois, la patience est de mise puisque les bouteilles doivent parfois être conservées longtemps pour être certain que les avantages sont au rendez-vous. De ce fait, une bouteille sera intéressante à vendre après une conservation de 20 à 50 ans. Certes, les résultats ne sont pas positifs très rapidement par rapport à l’immobilier, vous aurez tout de même un taux de rentabilité beaucoup plus conséquent.

Une étude de cas pour comprendre l’intérêt

Vous décidez d’acheter un château Rauzan Ségla de 2012 alors que l’apogée est de 2018/2022. Il faut noter que ce vin est donc disponible à l’achat depuis de nombreuses années. Si vous avez pu l’acheter lors de la mise en bouteille, vous pourriez le vendre en 2021, voire en 2022, vous aurez alors une conservation d’une décennie. Certes, cela est long, mais il faut se focaliser sur le prix qui a largement augmenté en 4 ans puisque la hausse est de 23 %. Difficile d’obtenir un tel rendu avec un bien immobilier puisque les plus-values ne sont généralement pas extraordinaires alors que vous devez réaliser une quantité astronomique de travaux.

Le vin demande toutefois de la prudence et de la rigueur, il faut le conserver dans les meilleures conditions en respectant des températures précises. Cela permet ensuite de le revendre au meilleur prix. Si vous ne possédez pas un lieu de stockage, l’investissement dans le vin est toujours possible. Il suffit de vous attarder sur une cave virtuelle. Vous achetez les bouteilles, elles sont stockées par un professionnel et elles restent à votre disposition dès que vous le souhaitez grâce à une interface de qualité. Vous pouvez ensuite demander une livraison chez vous pour les consommer ou une mise en vente.

Vous êtes donc prêt à investir dans le vin, mais diversifiez aussi vos placements. Ne misez pas forcément que sur ce domaine.